Le PMU, un jeu qui continue à faire le bonheur des parieurs

Après plusieurs décennies d’existence, le Pari Mutuel Urbain (PMU) de la Loterie Nationale Sénégalaise (LONASE) continue de faire le bonheur des parieurs. La Direction Générale de la LONASE a également pris des mesures fortes pour que les gains soient payés le plus tôt possible.

Lancé en 1987, le Pari Mutuel Urbain (PMU) reste un des produits phares de la Loterie Nationale Sénégalaise (LONASE). Il consiste à miser sur des courses de chevaux, notamment le tiercé, le quarté, le quinté plus et les différents couplés. Selon le Chef de Service de la Communication à la Direction du Marketing et de la Communication (DMC) de la LONASE, Marie Victoire Fall Gueye, le principe est simple.  « Si vous décidez de jouer au tiercé dans une course de chevaux, la combinaison gagnante, est les trois premiers chevaux de la course. Pour le quarté, c’est encore le même principe ainsi que le quinté, à savoir les quatre ou cinq premiers chevaux », explique-t-elle.

« Pour le désordre, ajoute Mme Gueye, il faut les trois, quatre, ou cinq premiers de la course quel que soit l’ordre d’arrivée ». Alors que le couplé est de plusieurs ordres, dit-elle. Pendant ce temps, le bonus permet à la personne qui n’a pas gagné dans l’ordre, encore moins dans le désordre, de remporter la mise en fonction des chevaux choisis, quel que soit l’ordre d’arrivée, avec quatre chevaux plus un autre qui ne fait pas partie de l’arrivée.

Dans la foulée, le Chef de Service de la Communication annonce le démarrage, très prochainement, du jeu intitulé « 2 sur 4 ». Mme Marie Victoire informe que l’entrée en vigueur de ce jeu est prévue en janvier 2019. Selon elle, d’autres innovations seront apportées aux différentes courses en rapport avec leurs partenaires (Français, Sud-Africains, Marocains) pour agrandir le PMU au Sénégal.

Avec les produits de la LONASE, assure-t-elle, les gains sont payés aussitôt après avoir remporté la mise. Même si quelqu’un gagne plus de 100 millions de FCfa au PMU, quand il dépose son ticket aujourd’hui, il est payé le lendemain. Nous ne faisons plus attendre les gagnants. « Pour les autres montants inférieurs à un million, ils sont payés le même jour au niveau des agences de la Lonase. Il s’agit là, apprécie-t-elle, de fortes mesures prises par le Directeur Général de la LONASE, Amadou Samba Kane, qui a donné des instructions claires à l’ensemble du personnel pour que les gains soient payés le plus rapidement possible.

A ce sujet, le Chef de la Section Animation à la DMC, Mme Seynabou Cissé, rappelle que des parieurs ont gagné de gros montants lors de la Fidak et reçu leur cheque des mains du Directeur Marketing et Communication de la LONASE, El Hadji Malick Mbaye. Ce dernier a remis deux chèques, dont un de 20.160.000 FCfa et un autre de 12,5 millions de FCfa.

Sur leur participation à la Fidak, Marie Victoire  relève que la LONASE est partenaire du CICES. C’est pourquoi, chaque année, elle participe à la foire avec le Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan. « A travers cette participation, nous voulons communier avec toutes les personnes qui viennent à la Fidak voir notre offre. La foire nous permet d’être en contact avec nos parieurs. C’est un plaisir pour nous », se réjouit le chef de Service Communication à la DMC de la LONASE.

LES JEUX DE GRATTAGE
A côté du Pari Mutuel Urbain (PMU), la Lonase a mis sur le marché plusieurs produits de grattage parmi lesquels le « Lamb » qui coute 200 frcs et qui fait référence à une réalité sénégalaise : la lutte. La Lonase a donc misé sur cette discipline sportive. C’est un jeu de symboles à l’image de « Roofo » et « Songoo » … Le parieur gagne en fonction des montants fixés sur ces symboles.

Quant au Télémillion, il coûte 300 FCfa. « Quand vous découvrez trois télévisions sur la partie à gratter, vous  gagnez 500.000 FCfa et un weekend  de rêve à Saly Portugal avant de tourner la roue sur le plateau de la RTS », explique le Chef de la Section Animation Commerciale, Mme Seynabou Cissé.

Falle Ndiaye
Chef Departement Communication