human hair wigs clip in hair extensions human hair weave

lundi, 11 juillet 2016 16:18

La LONASE offre deux salles de classe à la Communauté éducative de Keur Ndiaye Lô

Dans le cadre de sa politique de responsabilité sociétale d’entreprise (Rse), la LONASE vient, une fois de plus, d’appuyer l’école sénégalaise. Le Vendredi 1er Juillet 2016, le Directeur Général a procédé à la remise symbolique des clés de deux salles de classes construites et offertes par la LONASE à l’école Elémentaire Keur Ndiaye Lô 2.
 
Par l’entremise de l’association « mon école, mon cadre de vie », la Direction Générale est venue à la rescousse à l’école élémentaire Keur Ndiaye Lô 2. Cette école qui a ouvert ses portes en 2006 est caractérisée par son manque criant d’infrastructures. Il n’y a pas de mur de clôture, l’électricité n’est pas disponible et certains élèves continuent de faire classe dans les abris provisoires.

Sensible à la situation de cette école, la LONASE a construit 2 salles de classe qu’elle a gracieusement offertes à la communauté éducative de Keur Ndiaye Lô.  La cérémonie de remise symbolique des clés de ces deux salles de classe flambant neuves a eu lieu, le Vendredi 1 juillet 2016, dans l’enceinte de l’école. Tout en rappelant le slogan de l’entreprise, « la fortune aux souscripteurs, les bénéfices à la nation », le Directeur Général, M. Amadou Samba Kane a indiqué que dans le cadre de la responsabilité sociétale d’entreprise (Rse), la LONASE va particulièrement accompagner l’Etat dans sa politique éducative. A cet effet, il rappelle que ce geste de l’entreprise en faveur de Keur Ndiaye Lô n’est guère une première. « Nous avons à plusieurs reprises réalisé des infrastructures scolaires et universitaires afin de permettre à tous nos enfants d’avoir accès à l’école, d’y rester et de poursuivre leur cursus jusqu’au supérieur en ayant une chance égale ».

Représentant le ministre de l’Education Nationale, la directrice de l’Enseignement élémentaire, Madame Khady Diop Mbodj a salué ce geste de haute portée sociale. « Ce noble geste que vient de poser la LONASE à l’endroit de toute la population de Keur Ndiaye Lô rentre dans le cadre d’un vaste programme de résorption des abris provisoires dans le système éducatif », a-t-elle souligné. Pour autant, Mme Mbodj a aussi rappelé que le programme de remplacement des abris provisoires ne se fera pas en un jour. Seulement, ce programme tient à cœur le chef de l’Etat qui, au cours du conseil des ministres du 17 septembre 2014, avait demandé au gouvernement de « hâter l’exécution du programme de construction des infrastructures scolaires afin d’atteindre l’objectif zéro abri provisoire à l’horizon 2017 ». « La résorption du stock actuel d’abris provisoires nécessite l’implication de toutes les forces à l’échelle nationale et locale. A travers cette réalisation, la LONASE est en train de jouer sa partition pour relever le défi », a dit la directrice de l’Enseignement élémentaire.

Le Doyen de l’école Keur Ndiaye Lô 2, Monsieur Salif Marico a magnifié cette action de la LONASE au profit de son établissement. Un geste qui vient mettre un terme à l’angoisse des enseignants d’être condamnés à travailler dans des conditions déplorables. « Les deux salles de classe ont effacé l’anxiété et la crainte qui se lisaient sur le visage des enseignants qui semblaient se résigner du sort qui leur est réservé depuis des années. Cela entre dans la suppression progressive des abris provisoires », a renseigné M. Merico.

La particularité des salles de classe offertes par la LONASE vient du fait qu’elles sont construites sur la base de matériaux locaux. Ce qui est aux yeux du représentant du ministre, « une technologie innovante » qui a un avantage économique tout en assurant la promotion du « consommer sénégalais ». Pour le directeur général, le consommer local ne saurait être qu’alimentaire et doit embrasser l’essentiel de tous les pans de notre économie.

Depuis sa création en 2006, cette école est passée de 2 classes pédagogiques à 11 classes dont 3 abris provisoires. Avec un effectif de 121 élèves à sa création, l’établissement compte aujourd’hui 650 élèves cette année dont 350 filles. Face à ce développement croissant de cette école qui n’est pas toujours suivi de moyens, Monsieur Mérico a invité les autres structures à suivre l’exemple de la LONASE pour plus d’équité dans le système éducatif sénégalais.

Compte Rendu signé 
Fallé Ndiaye Chef du Service Communication

L'ENTREPRISE