18e Congrès de la World Lottery Association(WLA) à Casablanca : Discours de Monsieur Amadou Samba KANE, Président de l'Association des Lotteries d'Afrique (A.L.A).

Madame la Présidente de la World Lottery Association (WLA),
Monsieur le Président du Comité Intégrité des Paris Sportifs de la WLA,
Monsieur le Directeur Général de PMU France,

Madame la Présidente - Directrice Générale de la Française des Jeux,

Monsieur le Président Directeur Général de Bloomfield Investment Corporation,

Monsieur le Directeur de la Loterías y Quinielas,
Madame et Messieurs les Directeurs Généraux des Sociétés de Loteries D’Afrique,
Honorables Invités,
Mesdames et Messieurs,

C’est pour moi un honneur et un grand plaisir de m’adresser à vous pour l’ouverture des travaux du congrès de l’Association des Lotteries d’Afrique (A.L.A).

Permettez-moi tout d’abord de remercier les autorités Marocaines, au premier chef desquelles, sa Majesté, le Roi Mohamed VI et tout son gouvernement qui nous ont permis d’organiser ce congrès dans ce merveilleux Royaume et dans cette ville mythique, Casablanca. En effet, c’est dans cette ville cosmopolite, alliant modernité et tradition que s’est écrite l’une des plus importantes pages de l’histoire du monde. C’est en effet là que s’est déroulé le débarquement des alliés en Afrique du nord en 1942. C’est également dans cette merveilleuse mégapole, que s’est tenue en janvier 1943, la conférence d’Anfa, qui avait réuni les dirigeants des puissances alliées en vue de mettre en place une stratégie d’après-guerre.

Je voudrais aussi remercier mon ami et frère Youness El Mechrafi, Directeur Général de la Marocaine Des Jeux et des Sports (MDJS) et tout son personnel qui n’ont ménagé aucun effort pour réserver un accueil de qualité à toutes les délégations ici présentes.

Le congrès qui nous réunit aujourd’hui, s’inscrit dans le cadre de l’agenda de notre association, validée en Février 2019 à Paris, à l’occasion du Grand Prix d’Afrique.

Mesdames et Messieurs,

Honorables invités,

 J’ai eu l’insigne honneur de diriger notre association depuis 2014, avec le soutien de mes pairs, Directeurs Généraux de sociétés de loterie d’Afrique, qui m’ont toujours témoigné leur affection et leur confiance.

Les objectifs que nous nous étions assignés au début de notre mandat, s’articulaient autour de deux points majeurs que sont l’élargissement de l’association aux pays anglophones, lusophones et arabophones d’une part et d’autre part, la mise aux normes de nos membres aux standards internationaux. Au vu des résultats auxquels nous sommes parvenus, nous pouvons être optimistes quant à l’avenir de notre association.

En effet, l’association compte aujourd’hui 15 membres même s’il faut reconnaitre qu’il reste beaucoup à faire. Je suis persuadé que le renforcement de notre association passera inéluctablement par une adhésion plus importante de nouveaux membres.

C’est un travail de longue haleine, qui nécessite l’implication de chacun de nous, et notre association en vaut la peine pour sa crédibilité et sa pérennité.

Par ailleurs, L’Association des Loteries d’Afrique a amorcé un virage important, à travers l’engagement de plusieurs de ses membres dans des processus de certification, notamment le Jeu Responsable, ISO 9001, WLA SCS-2012 et ISO 27001. Cette dynamique doit se poursuivre et se maintenir afin de nous permettre d’accroitre notre crédibilité au niveau international, mais également auprès de nos Etats et de nos clients.

Sur le plan des échanges d’expérience, l’association a réussi à organiser chaque année trois séminaires qui, en définitive, ont permis à nos membres d’acquérir de nouvelles compétences dans des domaines aussi variés que le PMU, les Paris Sportifs, Les loteries, les certifications, la réglementation et j’en passe.

Notre métier est aujourd’hui à la croisée des chemins, au regard du développement technologique, avec comme corollaire la digitalisation. Ce changement de paradigme a créé un nouveau type de clients, avec des besoins et des attentes totalement différents, d’où la nécessité de se remettre perpétuellement en cause. C’est sous ce rapport qu’il faut comprendre notre volonté de nous inscrire dans ce processus de formation continue.

Mesdames et Messieurs,

Honorables invités,

Permettez-moi de saluer la présence dans cette salle d’éminents partenaires de notre Association tels que Madame Rebecca Hargrove, Présidente de la WLA, Monsieur Jean Luc Monet-Banet, Président du Comité Intégrité des Paris Sportifs de la WLA, Monsieur Luca Esposito Poleo, Directeur Exécutif de la WLA, Monsieur Cyril Linette, Directeur Général PMU France, Madame Stéphane Pallez, Présidente-Directrice Générale de la Française des Jeux, Monsieur Andreas Kötte, Président du Comité loterie et paris illégaux de la WLA, Monsieur Luis Gama, Directeur de la Loterías y Quinielas et de Monsieur Stanislas Zeze, Président Directeur Général de Bloomfield Investment Corporation.

Merci Mesdames et Messieurs de nous avoir fait l’honneur et l’amitié de prendre part à cet important congrès. J’associe à ces remerciements tous les éminents conférenciers qui se sont déplacés pour nous entretenir de sujets hautement importants pour le devenir de notre industrie.

Je voudrais réserver une mention spéciale à mes pairs Directeur Généraux des sociétés de loterie d’Afrique pour leur soutien et leur sollicitude permanents, pendant toute la durée de mes deux mandats. Si j’ai pu diriger cette prestigieuse association avec beaucoup d’aisance, c’est en partie grâce à votre engagement.

Je vous remercie de votre bien aimable attention.

Monsieur Amadou Samba KANE
Directeur Général de la Lonase